Douleur au talon - Aponévrosite plantaire (aponévropathie plantaire)

Marie M. a 37 ans. Infirmière de profession, elle pratique de façon très régulière la marche en montagne. Aujourd’hui elle consulte pour des douleurs au niveau de son talon droit. Il y a de cela 10 mois, elle a accouché de son 2ème enfant. Malgré un surpoids persistant, Marie est en très bonne forme.


Discussion avec l’ostéopathe

Marie décrit une douleur intense au saut du lit et après une position assise prolongée il ne lui est plus possible de dérouler complètement son pas.
Cette douleur ”sévit” depuis 2 mois et l’empêche de porter des chaussures trop serrées. Après 5 mois de congé maternité, son retour au CHU s’en trouve compliqué. Lors d’un précédent rendez-vous chez son médecin, ce dernier a pratiqué une radiographie de son pied ainsi qu’une échographie.
Une fracture ou un éperon osseux au talon ont donc été exclus.

Lors de notre examen clinique à ’Ostéopathie du Flon, nous notons une attitude antalgique (qui permet de diminuer la douleur) sur le pied gauche ainsi que l’absence de traces d’ecchymoses et de gonflement particulier sous le talon.
L’état de la peau est normal, mais une palpation du bord antérieur de son talon droit réveille cette douleur très vive.
En réalisant divers tests mécaniques et neurologiques, nous concluons à un diagnostic très fréquent chez les randonneurs, les marathoniens mais également lors de la grossesse: une aponévrosite plantaire droite.


Anatomie

L’aponévrose plantaire est une structure de type tendineuse (la partie du muscle s’insérant sur l’os) sous la voûte du pied et ayant un rôle très important dans la propulsion du pied et l’amortissement lors du pas. Par sa grande rigidité, elle participe à l’équilibre et au soutien du pied.

 

 


Quelques conseils en cas d’aponévrosite plantaire:

  • Avoir une bonne hydratation (eau) est indispensable pour la récupération des tissus
  • Effectuer des exercices pour retrouver un poids de forme après une grossesse ou s’orienter vers un professionnel
  • Effectuer des exercices d’auto-étirement et d’équilibre musculaire pour la partie plantaire du pied
  • Choisir de bonnes chaussures ergonomiques
  • Vérifier par une prise de sang chez le médecin traitant d’une éventuelle carence (sels minéraux ou magnésium par exemple)


Des notions techniques sur le traitement ostéopathique:

Le traitement mécanique mis en œuvre à l’Ostéopathie du Flon a consisté en 4 à 5 séances étalées sur 2 à 3 mois pour aider Marie à retrouver sa marche normale et éviter les récidives.
Le traitement du schéma postural du corps (position du corps) a permis de diminuer les compensations et libérer les tensions de la chaine musculaire derrière la jambe droite. Ce sont très souvent ces contraintes musculaires qui résultent des aponévrosites plantaires.
Les blocages articulaires du pied ont également été examinés avec une attention particulière sur la position du talon. 

En fin de traitement, le relâchement du muscle plantaire et de la compression du nerf tibial postérieur derrière la malléolaire (ce nerf innerve le muscle plantaire) a été exécuté.

Ostéopathie du Flon